Conseils pour trouver son équilibre

April 22, 2016

Le yoga fait souvent fantasmer avec ses postures d'équilibre : le scorpion, la posture sur la tête, sur le front, en se soutenant de bras, de doigts... Pour arriver à une telle maîtrise le centre moteur doit s'habituer à ajuster le corps à un nouveau positionnement. Cependant l'équilibre n'est pas un état figé. Dépendant de la fluctuation mental, de la stabilité, de force, de l'humeur du jour et de l'agitation, l'équilibre peut devenir plus ou moins stable.

 

L'équilibre du latin aequilibrium, de aequus « égal » et libra « balance, poids »  signifie un état de non effort où les énergies du corps et de l'esprit collaborent, aucune ne surpasse l'autre. 

 

Les postures du yoga même si elles paraissent exiger une force parfois surhumaine et un réajustement musculaire constant (équilibre dynamique), une fois apprivoisées, créent un équilibre statique (comme une roche), qui n'exige aucun effort, juste un relâchement complet des muscles. Stabiliser le regard sur un point, stabilise le mental. Fermer les paupières c'est se rendre compte que l'équilibre ne vient pas de m'extérieur, mais justement de l'intérieur.

 

Les postures d'équilibre ne se placent qu'à la fin de la séance de yoga, au moment où la homéostasie (l'équilibre des fonctions vitales organiques) et l'ataraxie (l'équilibre psychique) sont attaintes. C'est à ce moment-là que le mental lâche-prise et sans enjeux, nous laissons la posture se prendre, s'exprimer en utilisant notre corps. Plus nous tenons à rester et figer la posture, plus elle se crispera et exigera d'effort. L'oublier et s'y abandonner devient la clé de "réussite".

 

La propioception de son corps se devéloppe à chaque essai, ne nous décourageons pas aux premiers chutes. Protegons-nous surtout. Construisons une forteresse en coussins autour, n'hésitons surtout pas à nous servir de murs, chaises, tables. Le yoga ne devrait pas se limiter à une séance en groupe par semaine, mais devrait trouver une place dans votre quotidien. Une petite posture de l'arbre en attendant votre tour devant la caisse (discrète, pas besoin de soulever les branches vers le ciel), natarajasana (la posture de la danse de Shiva) quand vous servez vos plats à table. Toujours sans enjeux, en toute simplicité. 

 

 

 

 

Tags:

Please reload

  • YouTube
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône